Thorens TD 160: une merveille pour les amateurs de modifications

Thorens a favorisé l’épanouissement de l’industrie Hifi au fil des époques en proposant des platines toujours plus innovantes. Les modèles de sa série TD sont particulièrement appréciés des audiophiles confirmées pour leur design vintage. La construction remarquable des platines TD, comme dans le cas du Thorens TD 160, suscite également l’intérêt des audiophiles débutants.

Second modèle le plus performant sur la gamme des platines TD de Thorens

La famille Thorens en Suisse fabrique des platines depuis bien plus longtemps que n’importe qui dans l’industrie. La marque Thorens est née en Suisse en 1883 à l’initiative d’Herman Thorens. Il s’agissait encore alors d’une entreprise familiale. Cette entreprise a ainsi près d’un siècle d’ingénierie ininterrompue dans le domaine de la musique. Aujourd’hui, Thorens est largement connue comme un fabricant d’équipements audio et de platine vinyle haut de gamme à l’échelle internationale.

Thorens TD 160

Le TD 160 est apparu pour la première fois en 1972 comme un successeur du TD 150. Il est depuis un élément clé de la gamme Thorens. Cette marque a d’ailleurs apporté de multiples améliorations au TD 160 platine au fil du temps. Il en résulte que ce modèle existe en plusieurs versions différentes. Le Thorens TD160 est considéré par de nombreux audiophiles comme la deuxième meilleure platine de Thorens. Elle vient après le TD 124 qui est largement admis comme le modèle phare de la marque.

Thorens TD 160 : Conçus dans le style des années 60 avec un passage mécanique de vitesse

Dans son concept de base, le Thorens TD 160 original correspond aux modèles à courroie construits dans les années 1960. Il a donné naissance à des modèles de moyenne gamme comme le Thorens TD 170-1. Le moteur, le plateau tournant et le bras de lecture sont les mêmes que ceux du TD 125 Mk II. Les vitesses (33 et 45 tr/min) sont toutefois commutées mécaniquement et la commande du moteur suit la fréquence du secteur. Le sous-châssis à cône et le disque à vibrations ont également été optimisés.

Thorens TD 160

Pour la lecture de disques vinyles, les 2 potentiomètres du Thorens TD 160 sont remarquablement performants. Ils contrôlent le levier de repérage et gèrent le basculement de la poulie entre des disques 33 tours et 45 tours. Cette platine ne peut pas toutefois lire des disques vinyles à 78 RPM. C’est surtout un souci pour la lecture de disques vinyles très anciens. La plupart des disques vinyles modernes sont en effet en 33 tours ou 45 tours.

Le TD 160 a été construit pendant près de 30 ans et n’a subi que des opérations de maintenance subtiles. Cette platine avait en effet des roulements de plaque de qualité supérieure. Le palier de butée avec une boule a été remplacé par un pic conique dans les générations suivantes. Il existe principalement trois versions du TD 160. Il s’agit notamment du TD 160 Mk1 original, du MK2 et du Thorens TD 160 Super.

Thorens 160 : Platine purement manuelle entrainée par courroie et sous-châssis flottant

La deuxième version du Thorens TD 160 2 est entièrement manuelle avec un sous-châssis flottant et un entraînement par courroie. Elle peut jouer des enregistrements vinyles à 33 1/3 et 45 tours/min. Il comporte également un moteur synchrone à 16 pôles efficaces. Introduit en 1976, le TD-160 MK II était la seconde version du TD-160 original sorti en 1972.

Thorens TD 160

Le MK II a aussi un bras de lecture TP16. Ce dernier a toutefois été repensé depuis le premier TD-160 pour devenir le modèle Isotrack TP16 MkII. Le TD 160 Mk 2 existe également en deux variantes alternatives. La première est le TD 160 E avec une coupure de fin de course optoélectronique. La deuxième est le Td 160B Mk2. Il s’agit d’une platine Thorens TD 160 Mk2 prix moins élevé puisqu’elle vendus sans bras de ton.

Tapis d’absorption de résonance et sous-plateau d’enroulement de courroie

En 1982, Thorens introduit le TD-160 Super. Cette troisième correspond techniquement au MK 2 avec toutefois quelques améliorations substantielles en prime. Cela inclut une plaque d’appui plus grande avec un diamètre de 10 mm. C’est aussi la meilleure des trois versions du Thorens TD 160.

Le TD 160 Super bénéficie d’un boîtier plus grand et plus massif en MDF au lieu d’aggloméré. Un boitier qui est assez similaire aux modèles ultérieurs comme le Thorens TD 158. Il avait aussi un sous-châssis spécialement atténué contre les vibrations.  Mais encore, le tapis du TD 160 MK2 fut remplacé sur la Super par une copie qui absorbe les résonances.

Le TD 160 Super révèle un look simple avec un extérieur noir et un moteur en argent mat. Le couvercle en plastique transparent est exceptionnellement robuste et articulé pour s’ouvrir sous n’importe quel angle au-dessus de 40 °. Le tableau est dégagé et donc facile à nettoyer. Il n’y a qu’un seul bouton de commande marqué 33/45 pour le changement de vitesse.

Thorens TD 160

Le plateau est massif et dynamiquement équilibré. Il contribue à lisser l’ondulation résiduelle sans aucun déséquilibre cyclique. Il repose sur une plaque tournante intérieure de 160 mm de diamètre. Une courroie d’entraînement à section rectangulaire est enroulée autour de cette plaque tournante intérieure. Cela permet d’empêcher que les vibrations du moteur atteignent le plateau. Le tapis est lourd et comporte des parties surélevées à anneaux concentriques pour supporter les disques sur leurs jantes.

L’entraînement est assuré par un moteur synchrone biphasé à 16 pôles. Celui-ci est conçu pour un champ électromagnétique constant avec un minimum de flux parasite. Le cabestan d’entraînement est étagé pour transmettre les deux vitesses standard via la courroie d’entraînement. Un embrayage d’accélération empêche l’étirement de la courroie. Il réduit aussi le temps de démarrage et élimine les vibrations du châssis.

La vitesse de course est directement liée à la fréquence du secteur. Les diamètres de cabestan sont plus grands que d’habitude pour produire une vitesse de moteur relativement lente. Cela correspond notamment à 375 tr/min pour 50 Hz et 450 tr/min pour 60 Hz. Cette approche apporte également des avantages en termes de réduction du grondement et d’usure des roulements.

Comme d’autres modèles haut de gamme de la gamme Thorens, le TD 160 Super a un système de suspension flottante. Le plateau et le palier principal sont supportés sur un châssis secondaire qui est monté sur ressort. Cela isole le carter principal des forces externes, mais également des vibrations du moteur.

La carte de bras de lecture est également montée directement sur ce sous-châssis pour préserver la géométrie du capteur/plateau. Le Thorens TD 160 Super vient originellement sans bras de lecture. Vous pouvez toutefois lui installer n’importe quel bras de ton de votre choix, pour peu qu’il soit de 9 pouces. Elle est notamment souvent utilisée avec un bras Thorens TP 16 MkII ou un SME 3009 /II. Un câble d’alimentation à deux fils est également installé sur le Thorens TD 160 Super.

Versions HD à sous-châssis d’amortissement progressif et plateau acrylique

Le Super constitue a priori une meilleure version du TD 160 que l’original et la MK2. Elle n’est pas toutefois pas la dernière mise à niveau réalisée par Thorens pour le TD 160. Ce modèle existe en effet dans une 4e version 2 vitesses postérieures au TD 160 Super et désigné en tant que TD 160HD.

Le Thorens TD 160HD n’est pas vraiment considéré comme une 4e version à part entière du TD 160. Elle est en effet très éloignée du TD160 original de 1972 et du Mk2 de 1976 dans son concept. La construction du TD 160 HD se base sur un sous-châssis à amortissement progressif. Celui-ci facilite l’utilisation de son bras de lecture à pivotement unique grâce à de nouveaux ressorts de suspension en plastique. Le Thorens TD 160 HD a un plateau monobloc en matériau acrylique entraîné par une courroie à sa partie inférieure. Elle n’a pas toutefois besoin d’un sous plateau comme le 160 Super.

Thorens TD 160

Le tapis de plateau du Thorens 160 HD est fait d’un mélange de liège, de caoutchouc d’Inde et de polymères. Elle a des propriétés antistatiques et assure le couplage optimal du disque au plateau. Le TD 160 HD est également doté d’une plaque de base, d’une plate-forme de bras de lecture et de pieds en RDC. Le RDC en particulier est un composé très spécial de microgranules avec un excellent amortissement de la résonance. Le contrôle électronique du moteur l’empêche aussi de fonctionner à chaud surtout quand il est soumis à un fonctionnement intensif.

Le Thorens TD 160 est assurément destiné aux gens qui aiment jouer, peaufiner et modifier leur platine vinyle. Beaucoup achètent d’ailleurs une platine Thorens TD 160 occasion pour la modifier substantiellement selon leur goût. Cette platine apporte également assez d’éléments de base pour contenter ceux qui veulent seulement savourer pleinement leurs enregistrements en vinyle.

 

Avantages :
  • Platine joyeusement modifiable
  • Deuxième meilleure platine de la série TD
  • Vitesses commutées mécaniquement
  • Couvercle transparent très robuste
  • Courroie d’entrainement enroulée sur une sous-plaque
  • Moteur synchrone biphasé à 16 pôles à champ électromagnétique constant
  • Système de suspension flottante
  • Carte de bras de lecture montée sur le sous-châssis
  • Sous-châssis à amortissement progressif
  • Bras de lecture à pivotement unique
  • Tapis antistatique de couplage optimal du disque au plateau
Inconvénients :
  • Pièces de modification difficile à trouver
  • Incompatible à la lecture de 78 tours
  • Absences d’options modernes

 

Les avantages de la platine Thorens TD 160

  • Platine joyeusement modifiable : pour le bonheur des amateurs de mises à niveau diverses.
  • Deuxième meilleure platine de la série TD : venant juste après la très populaire Td 124.
  • Vitesses commutées mécaniquement : en utilisant la fréquence du secteur.
  • Couvercle transparent très robuste : et qui peut également s’articuler sous tous les angles au-dessus de 40 °.
  • Courroie d’entrainement enroulée sur une sous-plaque : pour empêcher la transmission des vibrations du moteur vers le plateau.
  • Moteur synchrone biphasé à 16 pôles à champ électromagnétique constant : avec très peu de flux parasites.
  • Système de suspension flottante : pour isoler le carter principal des forces externes et des vibrations du moteur.
  • Carte de bras de lecture montée sur le sous-châssis : ce qui permet de préserver la géométrie du capteur/plateau.
  • Sous-châssis à amortissement progressif : l’amélioration la plus importante de la version HD.
  • Bras de lecture à pivotement unique : disponible sur la version HD avec en plus des ressorts de suspension en plastique.
  • Tapis antistatique de couplage optimal du disque au plateau : intégrée au Thorens TD 160 HD.

Les inconvénients de la platine Thorens TD 160

  • Pièces de modification difficile à trouver : surtout si vous n’utilisez pas la première version de la platine.
  • Incompatible à la lecture de 78 tours : bien que les disques vinyles modernes fonctionnent pour la plupart à des vitesses de 33 et 45 tours/min.
  • Absences d’options modernes : à l’exemple d’un port USB et d’une connectivité Bluetooth.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (23 votes, average: 3.65 out of 5)
Loading...

 

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply