Tables tournantes Technics : le guide définitif des meilleures tables tournantes de tous les temps !

:platine-technics-1

Elle est sur le marché depuis de nombreuses années et malgré une période d’absence, les Turntables de Technics reviennent plus fortes que jamais. Les platines Technics sont le prototype d’excellence et de qualité que tant de sociétés ont essayé d’imiter, sans jamais y parvenir. La réputation de l’entreprise est solidement ancrée dans la tradition de la musique, et elle occupe absolument la première place parmi tous les produits du secteur.

Lorsque la première platine à entraînement direct au monde est née dans les années 1970, l’expérience musicale des audiophiles et des professionnels n’a plus jamais été la même. Le mode de réalisation a changé, ne reposant plus sur l’utilisation de poulies et de courroies, mais avec le plateau directement relié au moteur de la platine, permettant à l’audiophile de profiter d’une musique de bonne qualité directement chez lui. Les avantages apportés par l’entraînement direct sont en effet multiples, tels qu’une grande réduction du grondement et un démarrage quasi instantané de la rotation du plateau, une grande stabilité de la rotation du plateau et une fiabilité technologique et mécanique nettement supérieure.

Qualité des matériaux et technologie avancée

La qualité du son Technics est le résultat d’une étude et d’une expérimentation constantes par les plus grands experts du domaine, qui s’efforcent continuellement d’obtenir les meilleurs résultats en mettant chaque produit à l’épreuve. Les experts audio procèdent à des évaluations extrêmement rigoureuses du son à produire, par le biais de contrôles de qualité continus et de nombreuses expériences sur les performances physiques des matériaux utilisés. En fait, seuls les matériaux les plus performants et les plus modernes sont choisis pour produire un son exceptionnel et des instruments qui résisteront à l’épreuve du temps. L’application de la meilleure technologie explique le succès de la marque et son prestige mondial, qui vise à apporter à tous les passionnés et experts du domaine la meilleure expérience audio qui soit.

:platine-technics-2

Les couvertures des platines Technics sont en effet très robustes et ont été améliorées au fil du temps. Les plus récents, par exemple, comportent un revêtement de plateau en laiton, parfois même une double ou triple couche, ainsi que d’autres matériaux comme l’aluminium. Le plateau en aluminium aluminium pressé est enrichi d’une couche de caoutchouc absorbant les chocs sur la face inférieure. Cela permet d’obtenir un son cristallin et d’éliminer toute résonance inutile.

Les matériaux de chaque bras de lecture Technics varient également, mais tous se distinguent par leur qualité et leur valeur. Les matériaux les plus couramment utilisés sont l’aluminium, utilisé notamment pour les modèles les plus populaires, et l’alliage de magnésium pour les plus précieux, mais tous garantissent une sensibilité maximale. Le bras des platines Techhnics, notamment ceux utilisés dans les modèles 2016 et 2017, suivent parfaitement la rotation du disque, afin d’assurer une grande précision de lecture. Chaque type de bras se distingue également par une fusion parfaite entre rigidité et légèreté.

:platine-technics-3

Les pins peuvent être remplacés, mais leur continuité sur de longues années est vraiment plus que garantie. Les cartouches en diamant garantissent d’excellentes performances et assurent plus de 800 heures de lecture de musique de haute qualité. En outre, Technics a été la première société à fabriquer des platines à entraînement direct, remplaçant efficacement les platines à entraînement par courroie et garantissant une qualité sonore nettement supérieure. Les innovations apportées au marché ces dernières années ont permis de conjuguer la technologie analogique traditionnelle avec la technologie de pointe. En outre, l’entreprise fait toujours très attention à chaque aspect, comme le poids de la platine, qui doit être bien réparti afin de ne pas produire de vibrations ou de bruits qui affectent la qualité du son.

L’histoire des platines Technics? Un succès sans fin

La marque Technics représente l’un des plus grands fabricants de l’industrie audio, créé par la multinationale japonaise Panasonic, anciennement connue sous le nom de Matsushita. L’histoire de cette entreprise a commencé dans les années 1960, en 1965 pour être précis, et s’est ensuite rapidement étendue à toutes les régions du monde. Le premier produit lancé sur le marché par la marque Techincs était un système de haut-parleurs étanche à deux voies, qui portait le nom de Technics 1.

:platine-technics-4

L’année suivante voit la création du Technics 10A , premier amplificateur stéréo fabriqué par la société, et du Technics 20A , qui est le premier amplificateur de puissance lancé sur le marché par Techinics, dont les caractéristiques techniques constituent une véritable innovation à l’époque. Deux autres modèles d’amplificateurs ont suivi dans les années 68 et 69 : Technics 30A et Technics 50A. Le premier était considéré comme une évolution du Technics 10A, car ce modèle se targuait de l’introduction du circuit RIAA innovant, le second est devenu un modèle très tendance et la référence pour les amplificateurs à transistors de nombreuses autres sociétés du secteur. Outre ces produits de grande fidélité, ce sont les années 1970 qui marquent le début d’une production destinée à devenir un exemple d’excellence et d’innovation: les platines.

Tout a commencé ici: SP-10 et SL-1200

La platine SP-10 a été l’une des premières platines au monde à entraînement direct, marquant le début d’une véritable ère dans l’industrie audio. Techinics avait trouvé un moyen de éliminer les inégalités de rotation et les vibrations résultant des anciennes méthodes d’entraînement par courroie. Ce premier modèle de plateau tournant a également été utilisé par des stations de radio, bien qu’il ait été conçu avant tout comme un produit de consommation destiné au marché privé, qui a immédiatement apprécié et reconnu la qualité de ses performances et sa fiabilité. Mais les audiophiles ont également reconnu sa parfaite précision de rotation et l’absence totale de dégradation du rapport signal/bruit.

Le SP-10 influença toute la production des platines suivantes par de nombreuses entreprises du secteur et fut le premier au monde. Le coût de ce produit n’était pas vraiment bon marché et il était nécessaire d’acheter le bras de lecture séparément, mais malgré cela, le rapport qualité-prix était meilleur que celui d’autres produits utilisés à un niveau professionnel, par exemple dans les stations de radio.

En 1972, laSL-1200 a été lancée sur le marché, représentant le premier modèle de platine à entraînement direct, qui était célèbre et apprécié avant tout pour sa stabilité de rotation. Ce modèle a été produit pendant une quarantaine d’années, représentant le élément indispensable de la culture DJ. En effet, cette platine était plutôt utilisée dans les discothèques, réputée pour sa solidité et pour être insensible aux vibrations. Il présentait le bras en forme de S et la même conception mécanique que le SP 10, mais avec un cadre en aluminium moulé sous pression pour réduire les vibrations venant de l’extérieur. Même les DJs en utilisaient deux à la fois, car c’était le modèle parfait parmi toutes les platines du marché.

:platine-technics-5

En 1979 est apparue une seconde version actualisée et moderne par rapport au modèle de 1972 : le SL-1200 en version MKII. Ce nouveau modèle a introduit le contrôle du moteur via des PLL à quartz. Cela a permis de contrôler la vitesse du moteur par le biais d’un oscillateur à quartz, qui était capable de maintenir des révolutions constantes du plateau avec une précision de 0,01%.

Il s’agissait d’une table tournante entièrement automatique, équipée de la technologie moderne Technics, dont l’apparence et la taille (31,5 cm) étaient très proches de celles du couvercle d’un tourne-disque 33 tours. Son design particulièrement linéaire et élégant et chaque détail du modèle ont été appréciés par les admirateurs, à tel point qu’il a été acheté par le Museum of Modern Art de New York. Comme l’indique la société elle-même, la mission de Technics a toujours été de renforcer l’intensité et le dynamisme du son, qui doit être aussi clair et net que possible.

COMPARAISON DES PRIX :

1 190,00€
in stock
7 new from 1 190,00€
as of septembre 23, 2023 10:09
Amazon.fr
1 699,00€
in stock
6 new from 1 699,00€
as of septembre 23, 2023 10:09
Amazon.fr
989,00€
in stock
5 new from 989,00€
as of septembre 23, 2023 10:09
Amazon.fr
Last updated on septembre 23, 2023 10:09

Technique : La platine par excellence

Parmi les principaux modèles de la marque Technics, il faut absolument mentionner le Technics 1200, dont la série représente toujours une référence pour les audiophiles et les personnes travaillant dans le domaine, comme les DJ. Il a vu le jour en décembre 1979 et était doté d’un moteur hautement amélioré par rapport aux modèles précédents et d’un contrôle de la hauteur du quartz par des curseurs. Une platine avec un châssis spécial anti-vibration en caoutchouc et aluminium moulé sous pression, pour les DJ et les diffuseurs.

Les platines Techinics 1200 ont été fabriquées dès 1972 et représentent pour de nombreux disc-jockeys le produit par excellence, par exemple pour la technique du scratch. Elles représentent les platines les plus fiables et les plus durables jamais produites, en fait sa qualité est attestée par le nombre de ventes dans le monde entier, pas moins de 3 millions de produits vendus depuis 1972.

En 1996, 10 000 SL 1200 LTD, platines ont été fabriquées en série limitée, avec un boîtier noir laqué, une garniture dorée et un bouton de réinitialisation du pitch. Deux ans plus tard, le successeur direct de la 1200 a été présenté, la SL 1200 M3D platine, qui disposait du moteur le plus puissant de tous les temps, capable de démarrer immédiatement et d’atteindre facilement 45 tr/min en seulement 0,7 seconde.

Une variante populaire du 1200 était le Technics 1210, qui est également devenu une icône.

Technique, la fin de la production et le grand retour

Cependant, la production des platines Technics, qui a débuté en 1972, s’est arrêtée en 2010, car Panasonic, qui gère la marque Technics, a estimé que la demande était devenue trop forte. Les platines Technics ne sont plus produites et certains produits ne peuvent être achetés que d’occasion et auprès de particuliers, notamment sur les grandes plateformes Internet.

Sur ebay et d’autres sites de commerce électronique en ligne, il est possible de trouver denombreuses platines Technics d’occasion, dont les prix varient considérablement d’un modèle à l’autre, en fait les pièces particulièrement vintage en excellent état peuvent atteindre des chiffres considérables. Ces modèles représentent vraiment des petits trésors pour les amateurs sérieux, mais il est important de constater par soi-même l’originalité des pièces pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Trouver un modèle d’occasion

Cependant, de nos jours, il existe également des réellement bonnes alternatives aux platines Technics que vous pouvez acheter, qui présentent des caractéristiques très similaires aux produits Technics, une qualité de reproduction sonore tout aussi optimale et un rapport qualité-prix absolument abordable.

Les cinq meilleures platines alternatives sont StantonT.92 USB, Audio Techinica AT-LP1240 USB, Stanton ST150, Pioneer PLX-1000, Reloop RP 8000.

Ils sont parfaits pour les audiophiles et les DJ professionnels qui souhaitent acheter des produits de qualité. Sur le marché international actuel, les géants sont également des entreprises majeures telles que Pioneer et Stanton, dont le savoir-faire allie parfaitement qualité et modernité. Malgré cela, la platine par excellence, qui a répandu sa renommée dans le monde entier, reste la marque Technics.

Modèles en édition limitée, uniquement pour les connaisseurs

Bien que la production ait pris fin en 2010, de nombreux passionnés et DJ professionnels réclamaient de nouveaux modèles. La plupart des enthousiastes ne pouvaient pas oublier la grande qualité de l’entreprise, ils ont donc crié fort pour que la production soit rouverte.

En 2016, la nouvelle version, entièrement mise à jour, de la platine par excellence est revenue sur le marché, très similaire en termes d’apparence et de design, mais renouvelée en termes de technologie et de performances. La Technics SL-1200G table tournante a été dévoilée en tant que prototype au cours de l’année 2015, mais n’a été lancée sur le marché qu’en 2016.

L’entreprise a visé très haut, en produisant en fait un produit de niche destiné uniquement aux passionnés et aux audiophiles, compte tenu de son prix plutôt élevé. La structure est faite d’aluminium et est beaucoup plus solide et plus lourde que les versions précédentes, pesant un bon 18 kg au lieu des 12 kg du passé.

Il est équipé d’un nouveau moteur qui évite toute interférence avec le plateau et de systèmes anti-vibration innovants. La même année, pour marquer le 50e anniversaire de la naissance de ce produit, la société a voulu produire une édition limitée du modèle très prisé SL-1200 GAE Limited Edition. Seulement 1200 pièces ont été fabriquées et vendues à environ 3 000 euros pièce.

Un plateau tournant à la livre !

Le modèle SL-1200 GAE Limited Edition est doté d’un plateau en laiton et aluminium moulé sous pression à trois couches, assurant une rigidité et une solidité optimales, et d’une couche de caoutchouc absorbant le son qui empêche et amortit toute forme de vibration et de résonance.

Cette platine présente également une masse inertielle supérieure à celle de la SP10 MK2, un coffret à quatre couches avec un panneau en aluminium de 10 mm. Le microprocesseur utilisé est capable de détecter les vibrations grâce à des capteurs de position rotatifs et d’éliminer très efficacement les vibrations produites par le moteur.

Le codeur placé à proximité du moteur permet de détecter avec précision l’angle de rotation, ce qui garantit l’efficacité de l’entraînement. Le bras de la platine est en magnésium étiré à froid, ce qui se caractérise par une grande sensibilité et une haute précision. Des roulements de précision et des bornes en laiton plaqué or fraisées avec des éléments métalliques internes en font un produit unique et précieux.

:platine-technics-7

Comme pour 2017, Techinics a lancé cette année une nouvelle production, conçue spécialement pour les amateurs de reproduction musicale et les DJ professionnels, qui pourront compter sur une technologie et un matériel performants.

Le Grand Class SL-1210GR est doté d’un moteur de type direct-drive, privé d’un seul noyau de rotor supérieur qui élimine les irrégularités de rotation et le cogging. Il en résulte une absence totale de rapport signal/bruit, causée principalement par les vibrations du moteur ou les différents mécanismes de décélération. Les dimensions (LxHxP) sont de 453 x 173 x 372 mm et le plateau en aluminium, exempt de toute couche de laiton, a un diamètre de 332 mm. La vitesse de rotation est de 33 1/3, 45, 78 rpm, réglage du pas : ±8%, ±16%, couple de démarrage : 2.2 kg・cm, wow et flutter : 0.025% W.R.M.S, bruit : 78dB (IEC 98A pondéré).

En conclusion, nous pouvons dire que les platines Technics représentent l’exemple le plus probant d’excellence et de qualité, un point de référence constant pour tous les connaisseurs et professionnels de la musique.

[Total: 0 Average: 0]

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Platine Vinyle
      Logo